Les couleurs de Langano

Souvent, un ciel blanc, sans nuances ou éclairs de soleil, ennuie le photographe qui recherche du contraste, des éclats de lumière. En jouant avec les éléments de cette journée à priori terne, la magie de la profondeur de champs, une légère surexposition, la douceur s'installe, un peu irréelle. Tout devient calme et subtil, comme dans une estampe japonaise. Des détails disparaissent dans le blanc et le flou, ne subsiste que la beauté de ce souimanga flamboyant et du tisserin éclatant de jaune. Aussi fallait-il rester un moment, observer le ballet incessant de ces créatures aillées, pour raconter l'une des milles et une histoires de Langano. © Thierry Grobet - Nyala Productions
  • 1  Un tisserin de Rüppell mâle (Ploceus galbula ) est en train de terminer son ouvrage.

    1 Un tisserin de Rüppell mâle (Ploceus galbula ) est en train de terminer son ouvrage.

  • 2  Cependant, derrière lui, une autre construction végétale semble narguer son talent.

    2 Cependant, derrière lui, une autre construction végétale semble narguer son talent.

  • 3  Le tisserin n’en a cure, semble-t-il, tout affairé qu’il est.

    3 Le tisserin n’en a cure, semble-t-il, tout affairé qu’il est.

  • 4  Soudain, notre oiseau semble intrigué...

    4 Soudain, notre oiseau semble intrigué...

  • 5  ...voire irrité?

    5 ...voire irrité?

  • 6  ...du moins excité  ! Il s'envole.

    6 ...du moins excité  ! Il s'envole.

  • 7  Dans ce second nid, deux petits occupants observent, dans le calme.

    7 Dans ce second nid, deux petits occupants observent, dans le calme.

  • 8  Puis quelque chose se passe et ce calme disparaît instantanément.

    8 Puis quelque chose se passe et ce calme disparaît instantanément.

  • 9  La mère est arrivée. Le tisserin revient, tandis qu'un autre individu surplombe la scène...

    9 La mère est arrivée. Le tisserin revient, tandis qu'un autre individu surplombe la scène...

  • 10  C’est le père, un souimanga. Mais pas n’importe lequel:

    10 C’est le père, un souimanga. Mais pas n’importe lequel:

  • 11  On l’appelle le Magnifique (Cinnyrus pulchellus).

    11 On l’appelle le Magnifique (Cinnyrus pulchellus).

  • 12  Un battement d’ailes et il disparaît, comme  dans un songe.

    12 Un battement d’ailes et il disparaît, comme dans un songe.